Coopérative de production interinstitutionnelle d’indicateurs de politique scientifique

 

Entre 2000 et 2005, la Coopérative de production interinstitutionnelle d’indicateurs de politique scientifique a permis de construire une série d’indicateurs originaux, pour décrire de manière cohérente différentes facettes de l’activité des institutions du système national d’enseignement supérieur et de recherche.

 

Les institutions et structures impliquées dans ce projet étaient : le ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, la CPU, le CEA, le Cemagref, le Cirad, le Cnes, le CNRS, le CSTB, l'Ifremer, l'Ined, l'Inra, l'Inrets, l'Inria, l'Inserm, l'Institut Pasteur, l'IRD et le LCPC.

 

La Coopérative s’est organisée selon deux niveaux d’intervention :

  • celui du comité de pilotage, animé par le CNRS et rassemblant des décideurs des différentes institutions, pour prendre en compte les besoins d'indicateurs , construire le programme de travail du dispositif, valider les travaux menés et mettre en diffusion les résultats obtenus.
  • celui des groupes de travail rassemblant, pour chaque institution impliquée, des spécialistes des données à utiliser : ressources humaines, ressources financières, publications scientifiques, valorisation, expertise en appui aux politiques publiques. Chaque groupe de travail était coordonné par l'OST, sous la responsabilité de personnels possédant des compétences pour les indicateurs concernés. Les participants ont défini grâce à leur connaissance des données mobilisables dans le système d'information de leur institution, le cahier des charges permettant la collecte normalisée de données agrégées et homogènes, et leur mise en cohérence pour construire les indicateurs interinstitutionnels. Les indicateurs ont été calculés et analysés par l'OST avec le groupe de travail.

 

Dans chacun de ces groupes, le travail a permis des acquis méthodologiques : mutualisation des définitions, échange de pratiques sur les données disponibles dans chaque institution et leur emploi, réflexion sur les indicateurs accessibles et à construire, mise en cohérence de données, limites de leur exploitation.

 

Pour certains d'entre eux, ce travail a abouti à la production de rapports d’indicateurs disponibles en ligne :

  • 2006

. Indicateurs comparatifs et consolidés sur les personnels enseignants-chercheurs et les chercheurs des institutions françaises de recherche. (Consulter le document)
. Indicateurs comparatifs et consolidés sur les personnels d'accompagnement de la recherche des institutions françaises de recherche. (Consulter le document)
 

  • 2004

. Indicateurs bibliométriques des institutions publiques de recherche française - année 2000 (hors SHS). (Consulter le document)
. Etude de la part "recherche" du service des personnels IATOS des universités. (Consulter le document)
 

  • 2003

. Indicateurs relatifs à la propriété intellectuelle dans les organismes de recherche publique et dans les établissements d'enseignement supérieur. (Consulter le document)
. Indicateurs comparatifs et consolidés sur les personnels enseignants-chercheurs et les chercheurs des institutions françaises de recherche. (Consulter le document)
. Indicateurs comparatifs et consolidés sur les personnels d'accompagnement de la recherche des institutions françaises de recherche. (Consulter le document)
 

  • 2002

. Etude bibliométrique comparative des institutions publiques de recherche. (Consulter le document)
. Indicateurs comparatifs et consolidés sur les personnels enseignants-chercheurs et les chercheurs des institutions françaises de recherche. (Consulter le document)
. Analyse régionale de la démographie des enseignants-chercheurs et chercheurs des EPST. (Consulter le document)
 

mise à jour en septembre 2013